L’épreuve de saut d’obstacles a réuni 35 concurrents dimanche matin, après la dernière inspection des chevaux. Une inspection qui s’est passé sans encombre, si ce n’est la non présentation de Flash, le cheval de la Néerlandaise Sanne de Jong qui était 7e après le cross.

Certains chevaux avaient les jambes lourdes après le cross et ont fait tomber des barres. Cela a été le cas du couple leader depuis le dressage : Kai-Steffen Meier et Painter’s Maxim. Avec deux fautes, soit 8 points, l’Allemand et son étalon sont redescendus en 4e position.

Deuxième après le cross avec Ducati d’Arville, la cavalière belge Lara de Liedekerke-Meier a fait elle aussi deux fautes en piste et a fini à la 6e place.

Troisième depuis vendredi soir avec Jockey Club Fleurelle, la Britannique Izzy Taylor a conservé sa place sur le podium final malgré quatre points en piste.

5e après le cross, le Suisse Felix Vogg et Mathurin V/D Vogelzan ont réussi un très beau sans-faute et prennent la 2e place au classement final.

4e à l’issue du dressage et du cross, l’Australien Christopher Burton s’est finalement imposé à l’issue d’un parcours sans faute parfaitement monté avec son entier Fire Fly. Le bai KWPN est donc sacré champion du monde des jeunes chevaux de concours complet de 6 ans.

Le meilleur Français est Jean-Lou Bigot, 5e avec son champion de France des 6 ans, Aktion de Belheme.

sbp_0371

Christopher Burton & FIRE FLY Vainqueurs des 6 ans ! (c) Solène Bailly